La discussion est fermée : vous ne pouvez pas poster de nouveaux commentaires.

Le pavillon français comme si vous y étiez !

A quelques semaines de l’ouverture des portes de l'exposition universelle, les journalistes chinois et français étaient conviés il y a quelques jours, sur le pavillon tricolore, pour constater l’avancée des travaux.

 


Clou du spectacle : la visite du toit. Or, pour le moment, seule la structure en résille de béton semblait prête. Pas de traces encore du jardin vertical suspendu, ni du plan d'eau sensé trôner au milieu du pavillon.

En parallèle, les organisateurs présentaient leurs futurs ambassadeurs. Têtes d’affiche, les étoilés Michelin, les jumeaux Pourcel aux manettes d'un restaurant gastronomique.
Mais, trés vite, tous les regards se sont portés sur une autre star, la boisson du pavillon, un savant mélange de champagne, de vodka et de liqueur d'orange. Un cocktail qui aura permis l'espace d'un moment, de faire oublier les semaines de retard accumulées.

A 28 jours de l'ouverture, quarante pavillons ont déjà annoncés qu'ils ne seront pas prêts à temps.